Christian Dior Cruise 2015

Dynamique, moderne, citadine. La femme Dior de cette collection croisière est une collectionneuse d’art contemporain, une galeriste de New York, amatrice de carrés qu’elle porte comme jupe ou top. Discrète et tout en élégance, elle aime se faire remarquer par des petits détails qui font d’elle une femme raffinée et qui maîtrise son image et sa mode. Contemporaine par les coupes de ses tailleurs bar à la Raf Simons, lignes géométriques pures qui allongent savamment sa silhouette. C’est décidément bien à celles qui se dressent dans la lignée de ces fatales New Yorkaises que s’adresse la collection entre esprit couture et dynamisme prêt-à-porter. On y retrouve ainsi les codes d’une Maison légendaire toujours présente mais plus futuriste, qui doit s’adapter à une clientèle à la soif toujours plus grande de nouveauté et de distribution. On retrouve alors sur certains accessoires la signature de la Maison et la femme-fleur est toujours aujourd’hui l’inspiration fondamentale de la collection, si chère à Monsieur Dior. Raf Simons démocratise néanmoins son héritage, mêlant savoir-faire couture au service d’une collection prêt-à-porter comme avec la résille qu’il apprécie tant. Les carrés sont le “thème” de la collection, appliqués en robe ou en top. Ce qui n’est pourtant pas la tradition de la Maison revient en vogue sur robes et sacs. On le voit aussi à la place de corsets pour la taille, légers carrés de soie pour une taille rehaussée.

Dynamic, modern citizen. The Dior woman of this cruise collection is an amateur collector of contemporary art, a gallerist in New York, as she wears carrés like skirts and tops . Discreet and elegant, she enjoys getting noticed by small details that refine her and let her control her image and fashion. Contemporary cuts by her tailleur bar à la Raf Simons, pure geometric lines that wisely extend her silhouette. This collections is definitely designed for those who stand in the tradition of the fatal New Yorkers, between esprit couture and ready -to-wear dynamism. We thus realize that the legendary codes of the House were preserved, decidely more futuristic, which must adapt to a greater thirst for novelty and distribution. Some signature  accessories of the House are shown, and the flower-woman is still today, the basic inspiration of the collection, so dear to Monsieur Dior. Raf Simons nevertheless democratizes his heritage, combining couture savoir-faire to a ready -to-wear demand. The carrés are the “theme” of the collection , applied as dresses or tops. What’s intriguing is that this accessory is not the fundamental piece of this House and yet, it is shown as if it was, on dresses and bags. We also see it instead of light corsets, modern silk for an enhanced size.

One Comment Add yours

  1. I constantly emailed this weblog post page to all my associates, since
    if like to read it afterward my links will too.

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s