Christian Dior Fall 2014-2015

Raf Simons ne nous surprend plus désormais, il nous éblouit par tant de modernité et d’ingénuité lors de ses défilés. Pour cet hiver, c’est une collection haute en couleurs qu’il nous présente dans un cadre pour le moins surprenant. Le jardin de Granville est digitalisé, les formes et les couleurs que ces fleurs renvoient son pixelisées. C’est une ville du futur avec des looks directement inspirés du street art cosmopolite qui nous entoure. Après Miuccia Prada et sa collection Printemps-Eté 2014 dessinée pour ces adeptes du streetstyle qui “polluent” l’entrée aux défilés , c’est au tour de Raf d’en être inspiré.
La collection s’adresse à toutes les femmes de pouvoir qui sont déterminées et prêté à devenir actantes de leur destin. Tous les codes de la Maison sont bien là, subtiles, cachés dans des détails luxueux, plus actuels que jamais. Les fleurs si primordiales pour Christian Dior sont donc symbolisées par ces couleurs vives d’une extraordinaire élégance. Nombreuses sont les basques qui sont coupées en taille basse mais dont la tenue profère à la femme une aura d’exception. Tous les tailleurs de la collection sont eux aussi coupés à la perfection, épousant la forme Bar de 1947 pour une allure contemporaine. La street culture est représentée par ces Lady Dior aux impressions colorées pareils à des graffitis, mais version Dior cette fois-ci, et par ces escarpins-sneakers innovateurs. Innovatrices sont aussi les robes, composées pour certaines d’une robe fourreau simple sur laquelle on enfile une robe plus large et plus longue et qui constitue le véritable chef-d’œuvre avec ces bouquets de fleurs incrustés de part et d’autre de la couture. Quand on parle de Dior, on pense forcément à la haute couture. Et bien les détails sont un clin d’œil à l’héritage de la Maison, entre laçage discret à la taille qui rehausse une allure féminine ou color-block présent mais lui aussi subtil. Nous remarquons encore la forme corolle dans ces mini robes chères à Raf Simons. Asymétrie maîtrisée, volumes étudiés, matières fluides et en même temps en accord avec cette saison fraîche comme manteaux d’astrakan ou robes en cuir matelassé qui imite le motif couture du pied-de-poule, cette femme active, véritable businesswoman des temps modernes à trouvé la simplicité tout en restant naturelle, c’est-à-dire libre et sophistiquée.

Raf Simons does not surprise us anymore, he dazzles us with both modernity and ingenuity at his shows. This winter, it is a colorful collection that is presented in a setting for the least surprising. The Granville Garden is digitized, shapes and colors of these flowers are pixelated. It is a city of the future with looks directly inspired by cosmopolitan street art. After Miuccia Prada and her Spring-Summer 2014 collection designed for those streetstylers who “pollute” the entrance to the shows, it was the turn of Raf to be inspired.
The collection is open to all women of power who are determined and active. All the codes of the Maison are there, subtle, hidden in the luxurious details, more current than ever. Flowers so essential to Christian Dior are symbolized by the bright colors of an extraordinary elegance. Many basques are cut low waist but make the woman feeling exceptionnal. All the suits of the collection are also cut to perfection, matching the shape Bar from 1947 for a contemporary look. The street culture is represented by the Lady Dior color prints similar to graffitis, but Dior versions this time, and these shoes – innovating sneakers-pumps. Innovative dresses, also, made with a simple sheath dress on which is threaded a wider and larger one which is the masterpiece with these bouquets of flowers inlaid on both sides of the seam. When talking about Dior, we necessarily think of haute couture. Well, the details are a nod to the heritage of the Maison between discreet lacing size that enhances a feminine look or color-blocks. We still notice the corolla shape in these mini dresses so dear to Raf Simons. Asymmetry mastered, volumes studied, fluid fabrics and at the same time in accordance with this cool season like astrakhan coats or dresses, sewed leather whose pattern mimics foot -holes… This active and modern businesswoman found simplicity while staying true to her, free and sophisticated.

Photo credits: DiorPR

One Comment Add yours

  1. Somebody essentially assist to make seriously posts I would state.
    That is the very first time I frequented your web
    page and so far? I amazed with the analysis you made to make this actual put up extraordinary.
    Magnificent process!

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s