Focus on: Isabella Blow ~ Fashion Galore at Somerset House

Isabella Blow by Mario Testino, 1997
Isabella Blow by Mario Testino, 1997

L’exposition Isabella Blow se tient à Londres du 20 Novembre au 2 mars 2014 à la Somerset House, lieu phare de la mode britannique qui tient place de musée de la mode et de lieu privilégié par les maisons anglaises pour leur présentation saisonnière lors de la London Fashion Week.

Isabella Blow by Diego Uchitel, 2002
Isabella Blow by Diego Uchitel, 2002

Cette exposition rend hommage à la figure désormais mythique et incontournable de la mode britannique: Isabella Blow, prêtresse et icône de mode.
Isabella Blow est issue d’une famille aristocratique ruinée. Les racines de sa famille remontent jusqu’au XIVeme siècle d’où vient sa passion marquée pour l’époque médiévale, elle portera plus tard des heaumes en guise de chapeau et son influence artistique dans les divers magazines qu’elle a occupés reste ancrée dans cette atmosphère.
Trente ans de mode qui commencent en tant qu’assistante d’Anna Wintour au Vogue US dans les années 80. À son retour à Londres en 1986, elle travaille au Tatler puis au Vogue anglais. En 1997, elle devient directrice mode du Sunday Times Style puis retourne au Tatler.
Isabella est une passionnée d’art et de mode. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour promouvoir et aider les jeunes talents qu’elle découvre. C’est le cas notamment de Alexander McQueen, Philip Treacy, Hussein Chalayan ou encore Julien McDonald. Particulièrement attirée par les deux premiers, elle achète entièrement la toute première collection de McQueen à sa sortie de Central Saint Martins ce qui a pour effet de le lancer dans le monde. Une amitié se lie entre les deux artistes et bientôt McQueen dédie sa collection Automne/Hiver 1996, Dante, à Isabella. La même année, elle dessine les vêtements pour la collection du chapelier Philip Treacy Automne/Hiver 1996.
L’exposition met en scène grâce notamment aux nombreuses archives qui ont été retrouvées, ses looks parmi les plus extravagants mais aussi les plus iconiques. S’habiller c’était pour elle comme une forme d’armure que l’on met pour se protéger du monde extérieur. Isabella aimes mixer les genres, les époques et les designers… Entre McQueen pour Givenchy, Fendi, Philip Treacy bien sûr, Dior, Prada, Jeremy Scott, Viktor and Rolf, John Galliano, Comme des Garçons…
“Un conseil: accentuez toujours votre tête et vos pieds” Les chapeaux et chaussures avaient en effet une part très importante pour Isabella qui était rarement vue sans porter du McQueen, un chapeau Treacy et des chaussures Manolo Blahnik.
Isabella Blow a donc marqué à jamais la mode britannique par son avant-gardisme visionnaire et sa soif de nouveauté dans l’attitude et l’élégance. C’est Alexander McQueen qui encore une fois avec Philip Treacy lui rend un ultime hommage avec sa collection intitulée La Dame Bleue pour le Printemps 2008 entièrement inspirée et dédiée à cette grande dame de la mode décédée l’année précédente, suicidée.

This exhibition pays tribute to the now legendary and key figure of the British fashion: Isabella Blow, fashion icon.
Isabella Blow comes from a ruined aristocratic family. The roots of her family back to the XIVth century which is why she is feels so luch passion for medieval times, n fact she will later wear helms as hats and her artistic influence in various magazines she held came mainly from this atmosphere.
Thirty years of fashion that start asAnna Wintour’s assistant at U.S. Vogue in the 80s. On her return to London in 1986, she worked at Tatler and the British Vogue. In 1997, she became fashion director of The Sunday Times Style and then returns to Tatler.
Isabella is a passionate of art and fashion. She will do everything in her power to promote and help young talents she discovers. It’s the case of Alexander McQueen, Philip Treacy, Hussein Chalayan or Julien McDonald. Particularly attracted by the first two, she buys the full first collection of McQueen leaving Central Saint Martins which has the effect of throwing him into the world of fashion. Friendship ties the two artists and soon McQueen dedicates his Autumn/Winter 1996 collection called Dante to Isabella. The same year, she styles Philip Treacy’s Fall/Winter 1996 collection.
The exhibition features, thanks to the many archives we found , the most extravagant but also the most iconic looks.  Isabella wore her clothing as a form of armour to protect herself from the outside world. Isabella loves mixing genres, eras and designers between McQueen for Givenchy, Fendi, Philip Treacy of course, Dior, Prada, Jeremy Scott, Viktor and Rolf, John Galliano, Comme des Garçons…
” Tip: always accentuate the head and the feet” hats and shoes were in fact a very important part for Isabella who was rarely seen without wearing McQueen, a Treacy hat and Manolo Blahnik shoes.
Isabella Blow has forever marked British fashion with her avant-garde and visionary spirit, her thirst for novelty in the attitude and elegance. It is Alexander McQueen again with Philip Treacy who pays an ultimate tribute with his Spring 2008 collection called La Dame Bleue completely inspired and dedicated to this great lady who died the previous year, suicide.

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s