Alexander McQueen Spring/Summer 2014

Cet été, la femme McQueen est une guerrière venue des lointaines contrées nordiques entre casque de fer, armature de cuir en guise d’armure et imprimé totem qui imite les peintures de guerre. Les manchettes métalliques s’additionnent sur les bras, colliers-plastrons et décolletés barrés par des lanières rythment la collection mais l’allure reste féminine, entre tailleurs classiques, manteaux hyper élégants qui arquent les épaules, robes à la McQueen entre basques superposées sur les côtés qui recréent une allure Moyen-Ageuse redynamisée par une coupe contemporaine et par l’ajout de slims dessous… Éclats argentés, musique tribale, chaussures de combats, allure déterminée, la femme est prête pour affronter la dure réalité du monde extérieure. Elle mise sur ses peintures de guerre et autres atours pour s’en sortir, imprimé rouge sang sur des robes en résille et à lanière, corps sculpté par des lanières qui lui barrent le corps et en même temps le découvrent savamment, on ne peut aussi s’empêcher de penser aux couleurs de la collections, bleu, blanc et rouge appliquées en imprimés pixelisés comme les couleurs du drapeau britannique. C’est un savant clin d’œil que Sarah Burton nous glisse ici, évidemment la femme McQueen va au front défendre ses couleurs, c’est-à-dire ici l’originalité d’une mode britannique qui la caractérise. L’allure générale reste très prêt-à-porter, on ajoute des plumes vers les derniers looks, fidèle à l’esprit excentrique du créateur fondateur. Charme intérieur peut-être mais en tous cas deux des robes de la collection ne m’ont pas totalement converti… Collection privée assez particulière qui illustre bien de l’originalité toujours de mise chez McQueen!

This summer, the McQueen woman is a warrior came from far northern regions between iron helmet, leather frame as an armor and totem prints that imitate the war paint. The metal cuffs are superimposed on the arm, chest collars and striped necklines punctuate the collection that still looks feminine, from classic suits to elegant coats that arch the shoulders, very McQueen dresses are presented with basques superimposed on each side that recreates a Middle-Ages look boosted by a contemporary cut and by adding slims down to it… Shines of silver, tribal music , fighting shoes, determined look, the woman is ready to face the harsh reality of the outside world. She puts on her war paint and other finery to get out of it, blood red print on dresses and resille with strips, sculpted body with straps that stand on her  body and at the same time uncovers it carefully, we can also think about the colors of the collection, blue, white and red printed as applied pixels, as the colors of the British flag. This is a clever nod that Sarah Burton slides here, obviously the McQueen woman at the front  will defend her colors, that is to say by the originality of British fashion that characterizes it. The overall look is very ready- to-wear, adding feathers to the latest looks, faithful to the spirit of the eccentric founder creator. Charming inside maybe but in any case two dresses in the collection have not totally converted me … Rather unique private collection that illustrates the originality of the house McQueen!

Photo credits: wwd.com

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s