Focus on: Designers – John Galliano

John Galliano
John Galliano

Biography:

John Galliano est né le 28 Novembre 1960 d’un père italien et d’une mère espagnole qui aimait les vêtements et le flamenco. On comprendra donc mieux pourquoi plus tard John appréciera de saluer ses défilés avec une pose de toréador et pourquoi l’Espagne et son folklore furent une grande source d’inspiration pour lui. Il a grandi dans la banlieue de Londres, dans le quartier Battersea, au coeur du melting pot britannique, entouré de toutes les nationalités. Il entre en 1981 à la Central Saint Martins School et en est diplômé en 1984. Son défilé de sortie est inspiré par la Révolution Française et déjà de nombreuses personnes tombent en admiration devant son audace innovante. Sa première pièce fut vendue à Diana Ross. Dans le même temps, il créée sa propre maison. En 1987, il est nominé Meilleur Designer Britannique de l’Année. En 1990, il présente sa toutes première collection à Paris et c’est cinq ans plus tard que Bernard Arnault le nomme à la tête des directions artistiques de Givenchy. Puis, en 1996, appuyé par Anna Wintour, il est placé Directeur Artistique de la maison Dior (Haute Couture et Prêt-à-porter). En 2003, il inaugure sa première boutique John Galliano rue du Faubourg Saint-Honoré. Mais une ombre vient entacher ce tableau de succès avec l’incident de Février 2011. Il est accusé d’antisémitisme et de racisme pour avoir proféré des injures à une journaliste britannique. John Galliano est renvoyé de Dior en mars 2011. Il sera remplacé par son second, Bill Gaytten, pour une durée indéterminée. Aujourd’hui, on sait qu’il a effectué un stage chez Oscar de la Renta pour préparer son retour sur les podiums.

John Galliano was born on the 28th November, 1960 from an Italian father and a Spanish mother who loved flamenco and clothes. This can explain why he poses as a torreador at the end of each show and his spanish inspiration all along his career. He grew up in Battersea, suburb of London, in the middle of a melting pot full of nationalities. He entered in 1981 at Central Saint Martins and graduated in 1984. His final show was inspired by French Revolution and people already admired his style. His first look was sold to Diana Ross. In the meantime, he launched his own label. In 1987, he is nominated as British Fashion Designer of the Year. In 1990, he presents his first collection in Paris. In 1995, Bernard Arnault is nominating him at the head of Givenchy and in 1996, supported by Anna Wintour, as Creative Director of Dior Couture, Ready-to-Wear. In 2003, his first shop is opened Rue du Faubourg Saint-Honoré. But a dark shadow is covering all this success. In February 2011, he is accused of antisemitic and racist insults. In March 2011, he is fired from Dior. He is replaced by Bill Gaytten. Today, we know that he went on an internship with Oscar de la Renta to come back on the fashion scene. 

His Style:

Le style Galliano est unique. John Galliano se dresse en icône de style et de mode. Il dépeint une mode excentrique qui puise largement dans l’univers de l’imaginaire et du théâtre pour des costumes exceptionnels et uniques en leur genre qui magnifient la Haute Couture et en font une institution extraordinaire qui fait rêver. Différentes sources d’inspiration traversent l’ère Galiano pour la maison Dior. J’ai tenté d’analyser chaque collection afin de découvrir quelques lignes directrices. D’abord de 1996 aux années 2000, vient ce que j’appellerai l’ère classique qui préfigure la période d’apogée du créateur. John Galliano revient aux fondamentaux de la couture en présentant par exemple la collection “Années 50” en 1995 pour sa propre marque. Dès son arrivée chez Dior, il cherche vraiment à revenir aux sources toutefois auréolé de sa propre touche espiègle et qui cherhe à révolutionner cette prestigieuse maison. John Galliano s’amuse à remoderniser les modes de l’Histoire avec des thèmes particluiers et récurrents dans sa carrière. Ainsi, en 1997 pour la collection Automne-Hiver, il est inspiré par les Indiens d’Amérique et la confrontation avec les Européens. Ce thème qui lui est cher est repris pour la collection Automne-Hiver 1999 puis pour la collection prêt-à-porter Automne-Hiver 2002 où les looks sont redynamisés par une touche moderne. John Galliano est aussi inspiré par la France des XVII et XVIIIème siècles. Pour la collection Printemps-Eté 1999, il s’inspire tout droit de la Révolution Française comme pour son tout premier défilé en 1983. Pour la collection Printemps-Eté 2006, il présente des looks qui font encore de ce thème l’inspiration principale du défilé. Cette passion qu’il éprouve envers cette Révolution vient sûrement de son âme qui cherche à bouleverser et à renverser les principes de la Haute Couture, après tout John Galliano est aussi un révolutionnaire de la mode! C’est d’ailleurs pendant la seconde période de son “règne” qu’il va choquer et transformer la vision de la Haute Couture. Il va être beaucoup être inspiré par l’Asie et la Chine notamment pour la collection couture Printemps-Eté 2003 qui présente des combinaisons absurdes, des amas de tissus sans aucun sens en apparence mais qui se révèlent ingénieusement bien coupés par la suite et malgré ces géants qui enveloppent la femme, une forme féminine est bel et bien présente. Encore la Chine pour la collection Automne-Hiver 2003 avec le maquillage des traditionnelles Geisha. Galliano est aussi inspiré par l’Orient comme le révèle une autre collection aussi gigantesque, celle de l’Egypte Ancienne pour l’Eté 2004. Des silhouettes toutes plus extraordinaires les unes que les autres. L’Amérique du Sud et l’Espagne pour la collection Automne-Hiver 2005 ou encore l’Europe de l’Est pour la collection Automne-Hiver 2006. Enfin la dernière période Galliano s’étend d’après moi de 2007 à 2011 avec une sublimation du style Dior de par un glamour chic irréprochable qui redonne un souffle de luxe à cette grande marque. Style Louis XIX pour les Cent ans de la maison en 2007, style Dior tout simplement d’inspiration japonaise pour la collection couture Eté 2007 ou encore une redéfinition de Dior dès 2008 avec tous les codes et coupes respectés. Le style Dior de Galliano atteint son apogée paradoxalement lors de l’une de ses dernières collections qui fut et reste ma préférée de toutes, la collection Printemps-Eté 2011 où Galliano a rendu vie aux gravures du dessinateur de mode René Gruau. Un autre thème majeur de cet artiste de talent est la beauté des roses qui l’a toujours fasciné. Partout dans ses collections l’on retrouve une allusion à la femme fleur notamment dans la collection démentielle Automne-Hiver 2004-2005.  En tant que créateur de génie, je regrette sincèrement la disparition de John Galliano, envolé avec son talent.

Galliano’s style is unique. John Galliano stands as an icon of style and fashion. It depicts an eccentric fashion that draws mainly on the world of fantasy and theater for exceptional and unique costumes of their kind that magnify the Haute Couture and make an extraordinary institution that let people dream. Different sources of inspiration cross the era Galiano for Dior. I tried to analyze each collection to find some guidelines. First from 1996 to the 2000s, is what I call the classical era that before the peak period of the creator. John Galliano returns to the fundamentals of couture with the “50s” collection in 1995 for his own brand. From his arrival at Dior to the end, he really tried to return the house to its original aura, however mischievous key sources and revolutionizes this prestigious house. John Galliano enjoys remodernising the different periods of History with particuliar and recurring themes in his career. In 1997 for the Autumn-Winter collection, he is inspired by the American Indians and the confrontation with the Europeans. This theme, dear to him, is taken for the Autumn-Winter 1999 and for ready-to-wear Fall-Winter 2002 where looks are revitalized with a modern twist collection. John Galliano is inspired by France of the XVIIth and XVIIIth centuries. For the Spring-Summer 1999 collection, he draws straight from the French Revolution and the same for his first show in 1983. For the Spring-Summer 2006 collection, the looks are still the subject of this main inspiration for the show. The passion he feels for this Revolution is surely the soul who seeks to disrupt and overthrow the principles of Haute Couture, John Galliano after all is a revolutionary fashion designer! It is during the second period of his “rule” that will shock and transform the vision of Haute Couture. There will be much to be inspired by Asia and China in particular in the couture collection for Spring-Summer 2003 that presents absurd combinations, piles of meaningless tissue in appearance but prove very ingeniously cut later and despite these giants that surround the woman, a feminine form is indeed present. Still China for Autumn-Winter 2003 collection with the traditional Geisha makeup. Galliano is also inspired by the Orient as revealed another gigantic collection, that of Ancient Egypt for Summer 2004. All silhouettes more special as each other. South America and Spain for the Fall-Winter 2005 or Eastern Europe for the Autumn-Winter collection 2006 collection. Finally, the last period Galluano period extends for me from 2007 to 2011 with a sublimation of Dior style with impeccable chic glamor that gives a touch of luxury to this great brand. Louis XIVth style for the hundred years of the house in 2007, just Dior Japanese-inspired style for Summer 2007 fashion or a redefinition of Dior in 2008 with all codes and shapes respected. The Dior by Galliano style peaked paradoxically at one of his last collections. It was and remains my favorite of all, the Spring-Summer 2011 collection where Galliano has brought to life the engravings of the fashion drawer René Gruau. An other theme that fascinates John Galliano is of course the beauty of the roses as we can see in the Fall Winter 2004 2005 collection with a flower-woman. As a creative genius, I sincerely regret the disappearance of John Galliano, flew with his talent.

In Pictures:

Photo Credits: google.com

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s