Christian Dior Couture Fall Winter 2013-2014

Pour cette saison, Raf Simons nous propose un tour du monde des inspirations et des styles vus à-travers l’esprit de Dior. Il veut proposer des modèles qui plairont à sa clientèle internationale, entre Amérique, Europe, Afrique et Asie. Différentes cultures, différentes attitudes et différentes ambiances sont évoquées dans cette collection pour le moins moderne et futuriste avec cet écran où sont projetées des images de la collection photographiées par Terry Richardson. Pour la femme asiatique, il joue avec des effets de construction du tissu comme par exemple en s’inspirant des kimonos japonais. L’américaine est affranchie de toutes lois qui dictent sa mode, c’est une femme libre qui n’a pas peur du regard des autres. Elle porte beaucoup de rayures qui nous font penser au Stars and Stripes, drapeau des Etats-Unis. L’africaine est elle aussi représentée dans la collection, comme une femme qui aime la simplicité tout en restant dans un équilibre naturel. On a des robes assez courtes qui sont décolletées dans le dos et sur la poitrine, des drapés qui viennent s’ajouter à la taille portés sur le côté, des liens un peu partout comme des lianes… Evidemment, l’européenne est l’élégante parfaite, symbolisée par le  collier de perles et le tailleur bar là aussi revisité. Entre gris couture qu’aimait particulièrement Monsieur Dior ou rouge vif, entre superpositions de basques et imprimés classiques de la maison comme le pied-de-poule ou encore le canage, on assiste à une véritable redéfinition de la femme Dior, une femme citoyenne du monde, animée par la curiosité envers les autres cultures et une femme qui détient sa destinée entre ses robes moulantes à paillettes noire ou robes de bal à multitude de basques, entre impers chics et combinaisons à la silhouette révolutionnaire…

For this season, Raf Simons offers us a world tour of inspirations and styles seen across the spirit of Dior. He wants to propose models that will appeal to an international clientele, from America, Europe, Africa and Asia. Different cultures, different attitudes and different atmospheres are discussed in this collection for less modern and futuristic with this screen where images are projected collection photographed by Terry Richardson. For the Asian woman, he plays with the effects of fabric construction such as drawing on Japanese kimonos. The American is free from any laws that dictate her fashion, she is a free woman who is not afraid of what other people. She wears a lot of stripes that make us think of Stars and Stripes, the flag of the United States. The African is also represented in the collection, as a woman who loves simplicity while remaining in a natural balance. She wears fairly short dresses that are décolletées from the back and chest, draped in addition to the size worn on the side links around like creepers … Obviously, the European woman is the perfect elegant, symbolized by the pearl necklace and tailor bar again revisited. Between gray sewing particularly beloved of Mr. Dior and bright red, overlays of basques and classic prints of the house as the foot-holes or the canage, there is a real redefinition of the Dior woman, a citizen’s wife world, driven by curiosity about other cultures and a woman who holds her fate in her slinky black sequined dresses or ball dresses with many basques, between chic trenchs and revolutionary combinaisons …

Discover all my street styles photos shot at Dior show in the Street Style gallery!

Photo Credits: vogue.fr ; Hadrien Lacoste for A Private Collection

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s